#405


Commentaires

  1. Ah c'est rien de la dire, mais le ciel est bien bleu!

    RépondreSupprimer
  2. bon voyage Roger , et à dans 2 semaines alors !!!

    RépondreSupprimer
  3. L'atterrissage
    "Une fois la tempête passée, tu te demanderas comment tu as fait pour la traverser, comment tu as fait pour survivre. Tu ne seras pas très sûr, en fait, qu'elle soit vraiment achevée.
    Mais sois certain d'une chose : une fois que tu auras essuyé cette tempête, tu ne seras plus le même. Tel est le sens de cette tempête".
    Haruki Murakami, Kafka sur le rivage

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir Roger, j'ai vu un film roumain cette semaine, Lune de miel (Lemonade) de Ioana Uricaru. Je le précise car il y a plusieurs films avec ce même titre "Lune de miel". L’héroïne du film, une infirmière roumaine a pris l'avion justement pour travailler aux USA où elle a un contrat temporaire de travail. Là-bas, elle épouse un de ses patients américain par amour visiblement et attend sa carte verte pour pouvoir rester et travailler. Elle accueille d'ailleurs son fils de 9 ans à l'aéroport en pensant que sa vie se fera définitivement aux USA. Une école est trouvée pour lui ; tout s'annonce bien.
    Elle doit rencontrer un agent du service de l'immigration qui lui dit entre autre que tout le monde déteste les USA mais que tout le monde veut venir s'y installer et profiter de ce que ses grands parents ont fait de ce pays. On découvre un peu plus tard que cet agent est complètement véreux ; il veut la mettre dans son lit sinon il rejettera son dossier d'immigration... Il lui apprend que son mari lui a caché une partie de son passé sulfureux. Les ennuis commencent à s'accumuler pour elle et son fils...
    Elle trouve un avocat qui lui demande d'enregistrer l'agent de l'immigration dans le motel où il lui a donné rendez-vous. Elle ne parvient pas à faire cet enregistrement puis explique la chose à son mari qui la traite de "pute"... et la tabasse...
    Si ça, ce n'est pas une tempête !....
    Bref, l'avocat lui propose un autre plan : porter plainte contre son mari, ce qui lui permettrait de rester 2 ans dans le pays, même sans carte verte. Comme il ne perd pas le nord, il lui demande de faire le ménage dans son appartement pour compléter ses honoraires (elle n'est pas riche en effet même si elle a vendu son appartement en Roumanie).

    On espère pour elle que ce procès en entraînera un autre : celui contre l'agent de l'immigration. Avoir le droit de rester grâce à un procès...
    L'actrice jouait très bien. Ce n'était pas larmoyant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce film a été tourné au Canada parait-il ! Mais je n'y ai vu que du feu ! :-)

      Supprimer

Publier un commentaire