#315



Commentaires

  1. ça arrive !
    https://www.youtube.com/watch?v=4HmJX11_AQE

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Roger,
    Probablement des fantômettes dans le noir qui voient l'oeil de Dieu aussi peu rassurant que les yeux d'Anthony Hopkins dans le silence des agneaux...
    Elles ont sans doute besoin d'un peu plus de temps pour passer dans le vert. Elles ont peur que leur mère leur tourne le dos...
    Un livre s'est invité dans les retours du jour :
    Femme interdite d'Ali Al-Muqri
    http://leboudoirlitteraire.fr/wp-content/uploads/2015/02/couv35829855-200x300.jpg
    Je n'ai lu pour l'instant que le début ; dès l'introduction il est fait allusion à la Nuit du Destin.
    PS1 : je viens de trouver une plume de duvet blanche sur mon pull noir ! Et je ne sais pas du tout comment elle est arrivée là !... Certes, je passe une semaine en forêt, sensée me reposer... Arf !... :)
    PS2 : j'ai encore eu des petits ronds verticaux bleus à la verticale dans la
    bwâtamusïk...
    Bon dimanche Roger !
    Biche

    RépondreSupprimer
  3. Et je viens de valider des panneaux de signalisation verts en langue étrangère incompréhensible... Ca ne me gêne absolument pas de valider ces cases je précise ! Ca m'amuse plutôt ! :)

    RépondreSupprimer
  4. "En plus de cet enregistrement, je disposais des notes que j'avais prises ce jour-là dans mon cahier de jurisprudence islamique. La phrase par laquelle le professeur avait conclu sa leçon était la suivante : "La créature féminine est femme-défendue avant de naître, elle le reste toute sa vie durant, et aussi après sa mort."
    ......................
    ......................
    Je ne quittais plus la maison, passant mon temps à balayer, à laver le linge et à faire la cuisine. Généralement, je m'acquittais de ces tâches en écoutant des cassettes du Coran et d'invocations, en plus d'effectuer mes prières à leurs heures prescrites - les cinq prières obligatoires, ainsi que la prière du matin, celle de la nuit, celle de la veillée pieuse et aussi celle du choix décisif."

    "Femme Interdite" Ali Al-Muqri

    RépondreSupprimer
  5. CHERCHEZ PAS Y'A RIEN MAIS C'EST BIEN !

    «Six mois ou un peu moins avant le retour de son fils, ma mère était allée un matin rendre visite à l’épouse malade de mon oncle, tandis que mon père partait travailler. Ce jour là, Loula* a indiqué qu’elle n’irait pas au bureau et passerait voir une de ses amies, après quoi elle rentrerait sans tarder. N’ayant pas voulu accompagner ma mère, je suis restée seule à la maison. Je n’avais envie de voir personne, encore moins de parler. Une heure et demie plus tard à peine, Loula est rentrée. Comme je lui ouvrais la porte, elle m’a demandé d’aller m’enfermer dans la chambre de mes parents. «J’ai une invitée, je vais m’asseoir avec elle dans notre chambre», a-t-elle dit en me faisant signe de la précéder à l’intérieur.
    Les rires de Loula me parvenaient de temps à autre de la chambre voisine, mais je n’entendais aucun éclat de voix qui m’aurait renseignée sur l’identité de son invitée.»

    *Loula : la soeur de la narratrice

    "Femme Interdite" Ali Al-Muqri

    RépondreSupprimer
  6. «Réveillée par des coups frappés à la porte extérieure, qui m’avaient tirée d’un somme apparemment fort long, je suis allée ouvrir. C’était mon père qui rentrait du travail plus tôt que d’habitude. Il a été s’allonger sur son lit, se plaignant d’un point de côté douloureux.
    «Tiens, Loula est rentrée en avance de son travail aujourd’hui ? s’est-il exclamé en entendant les rires de sa fille.
    - Elle a une invitée... sans doute une collègue de travail.»
    Mon père a continué de se plaindre de ses côtes et de sa vessie, signe que ses douleurs rénales étaient revenues.
    «Emmène-moi donc à la salle de bains. Aïe... Je ne peux pas me faire opérer de la prostate à cause de mes problèmes de coeur.»
    J’ai enroulé son bras droit autour de mon épaule et calé ma main gauche contre son dos afin qu’il se lève et s’appuie sur moi pour marcher. Soudain il s’est arrêté dans le couloir devant la porte de notre chambre.
    «J’entends une voix d’homme chez Loula.»
    Moi, je n’avais rien entendu. J’ai tenté de le détromper.
    «Comment ça, un homme ? Mais non, il n’y a personne... C’est juste Loula avec sa collègue !»
    Mais il s’est redressé brusquement et, écartant mon bras, s’est jeté avec une force inhabituelle de sa part contre la porte.»

    (Vous êtes toujours dans Cherchez pas, y'a rien et c'est bien !...)
    «Femme interdite» Ali Al-Muqri

    RépondreSupprimer
  7. https://www.youtube.com/watch?v=6Z_mtQpGlLU

    Une fille et un garçon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://enceintedejumeaux.files.wordpress.com/2014/04/img_0002-3.jpg

      http://imalbum.aufeminin.com/album/D20090107/504915_GG153N5ROOSQXH1R66YRUEVNMA16C8_06-01-09-2_H102542_L.jpg

      Supprimer
    2. Ben oui ! Erreur ! C'était 2 jumelles et mon amie m'a expliqué spontanément hier que son mari qui s'est fait renverser en vélo plusieurs fois a une sœur qui a eu par 2 fois des jumeaux tous décédés eux aussi. Elle ne m'a pas précisé les causes. Un karma familial ? Je n'ai pas osé poser de questions.

      Supprimer

Publier un commentaire