#225





[nuit salement à la grisaille]

Commentaires

  1. Je ne sais pas ce que ça représente exactement, j'ai un peu de mal à lire l'écriture si c'en est une (c'est pire que le captcha), mais le dessin est extrêmement dynamique!

    RépondreSupprimer
  2. Je me pose quelques questions métaphysiques en observant ce triptyque :
    1- Ricer : est ce le nom d'un artiste de street art, le nom d'un objet ou de l'oeuvre (presse-purée) ?

    2- Comment reconnaître les oeuvres de Roger Oxoh ? Parce que ce n'est pas toujours clair ni évident pour les non initiés !

    3-Pourquoi il n'y a que moi qui me pose ce genre de question ? :)

    Sinon, oui, ces couleurs nuisent salement à la grisaille.
    Triptyque qui me rappelle les vitraux flamboyants de Imi Knoebel dans la cathédrale de Reims.
    -------------------------------
    La raffinerie de Feyzin près de Lyon a fait aussi des efforts pour nuire à la grisaille :
    http://cite-creation.com/eng/wp-content/themes/Bloody4CiteCreation/images/exemples/avantapres/fresque-peinture-feyzin-apres.jpg

    Maintenant plus qu'à attendre le soleil.
    Biche

    RépondreSupprimer
  3. @Mo: bonsoir Mo, plus c'est compliqué et plus c'est stylisé, içi par exemple (et si je ne n'écris pas de bêtises (corrigez-moi si je me suis trompé); içi c'est une pièce ou un lettrage.

    Un blog bien sympathique qui propose une petite explicaturge de l'art urbain:
    --------------------
    http://www.blog.stripart.com/art-urbain/le-vocabulaire-du-street-art/
    --------------------

    @Biche: il m'arrive de déposer des interventions mais généralement elles ne sont pas graphiques car, je ne pratique le collage, ni la bombe aérosol.

    Je me contente de prendre ce qu'il traîne dans les rues, ou parfois de pratiquer à des retouches photos par exemple.

    Il peut arriver que certaines fresques; interventions urbaine ne soient pas signées et c'est pour moi une vrai déception.

    RépondreSupprimer
  4. Si tu viens déposer une immense psychédélique intervention sur la vieille maison bi centenaire et grise que j'habite ( celle de mes proprios ) , à moitié fêlée par les tremblements de terre comme les têtes de ses locataires, je t'en serai fort gré Roger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai qu'un pot de peinture blanche et deux, trois crayons de couleurs mais il y a sûrement des gentils graffeurs qui se feront une joie de sublimer ta maison grisonnante.

      Supprimer
  5. tu connais ?
    https://streetart.withgoogle.com/fr/audio-tours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien, j'en prends note pour l'intégrer dans la blog'n roll

      Supprimer

Publier un commentaire