#99


Commentaires

  1. juliette pouet pouet3 novembre 2012 à 16:40

    Salut Roger !!!
    Comment ça ? tu ne connaissais pas ce vieux et sublime groupe Télévision ? Honte à toi ...
    c'est toi vu de dos ?
    Contente d'avoir de temps en temps sinon de tes news mais un commentaire farfelu de ta part ! T'écoute toujours de la musique de calu , hein ...

    RépondreSupprimer
  2. Ce cliché est encore une bonne démonstration de l'ACpR.

    [petite piqure de rappel pour savoir
    ce qu'est et sera toujours l'Art Content pour Rien)


    [...]

    Courbet (ou Gusgus comme on l'appelle dans le quartier) me disait:

    - Roger, profitons de cette grande opportunité qui s'offre à nous,

    Écoute! l'art nous appelle, il nous désire, sens-le!

    (j'avais beau tendre l'oreille, je n'entendais rien excepté un léger vent propulsé par mon camarade.)

    Il va nous falloir visiter les musées d'un autre oeil!

    "Oeil" qui reste fermé régulièrement pour le non-initié,
    mais qui s'ouvre et devient alors l'arme absolu du critique; Cette pensée Créative avec un grand C,

    Tout ce qui voit par cet oeil va juger ce qui DOIT ÊTRE beau.

    Compagnons dégénérés, sortez de votre prison mentale et faîtes place à "l'Art Content pour Rien".

    Il nous faut visiter un musée pour regarder les gens qui regardent les tableaux, Vive l'art vivant!

    (C'est de la poësie en mouvement).

    Les gens ont des identités différentes, leurs vision de voir sera différente,
    Donc:

    L'oeuvre d'art n'est plus accrochée sur le mur ou sculpté dans la pierre:

    L'oeuvre sera et doit être dans l'ensemble de ton champ de vision.

    Pour conclure, Gusgus est pourtant un mec bizarre,

    même dans un caca-burger, il vous dira que le Big Mac est artistique!

    Mais quand il vous expliquera sa vision des choses; vous devriez le croire sur parole.

    Règle N° 1 dans l'ACpR: Ne jamais contrarier un fou.

    RépondreSupprimer
  3. De quoi faire la moue?

    RépondreSupprimer
  4. De quoi faire la moue?

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Roger, moi qui pensais être en vacances !... ben non, ça n'a pas duré. De nouveau un "rêve" et un réveil où je me sens fatiguée après tout ce que j'ai fait dans le rêve comme si j'y étais réellement...
    Je ne m'explique encore rien, ni pourquoi ce rêve, ni si il a un sens où un message à transmettre.
    J'étais dans une ville, on me demande de participer à une expérience scientifique dehors à même le sol sur un trottoir. Il s'agit de reconnaître un produit cosmétique dans lequel quelqu'un a placé des cendres humaines. Divers produits cosmétiques sont éparpillés devant moi (environ 70 !) : des boîtes, des tubes, des flacons de parfums. Le premier que je saisis a l'odeur caractéristique. Il s'agit d'une boîte cylindrique d'environ 7cmX7cm. Je sens, palpe tous ces objets en les classant par probable à gauche, neutre au milieu (un seul objet), non catégorique à ma droite. C'est un 1er tri. Ensuite je reprends mes investigations avec la pile de gauche probable. Et je conclu sans hésitation aucune que les cendres sont bien dans la boîte cylindrique.

    Ensuite un homme s'est fait faire sur mesure un blouson en cuir très souple de couleur fauve par un tailleur (je suis l'homme dans le rêve). Je pense que j'ai un fils adulte entre 20 et 25 ans. Il y a aussi une histoire de bottines plates d'homme en cuir noir taille 42 avec sans doute un problème de taille car trop petites. Faites sur mesure il me semble. Elles sont très élégantes et je les fais essayer à mon épouse (je suis aussi cette femme dans le rêve). Je dis que que je peux les porter mais qu'elles sont un peu grandes pour moi. Le bout de la semelle dépasse devant et est carré, détail important.
    Ensuite, pour assister à un mariage, je dois acheter un manteau 3/4 blanc dans un genre de Galerie Lafayette (nous sommes aisées financièrement). Les articles sont suspendus en un seul exemplaire à cause des vols ; et pour nous informer sur les tailles disponibles, les vendeuse possèdent les indications sur des rouleaux de papiers avec des cases. Rouleaux qui ressemblent à du tissu...
    Plus tard nous assistons à un mariage dehors dans une rue en ville. Il me semble qu'il y a une place devant nous. Nous sommes alignés avec les invités et une troupe de théâtre a été embauchée pour animer ce mariage. La troupe est devant nous. Il y a un problème, deux autres troupes de théâtre se présentent et n'ont pas été prévenues qu'elles n'avaient pas été retenues pour animer le mariage. Ils ne sont pas contents. L'une d'entre elles décide de faire son spectacle dans une rue derrière devant personne...

    Fin du rêve ! Réveil fatiguée !
    Le rêve se déroulait dans une ville ; sans doute une capitale. Au début je pensais à Paris. Ensuite j'ai pensé à une capitale d'un pays de l'est, pays ou l'on fait encore travailler des tailleurs de vêtements, des bottiers. L'époque... difficile à estimer. Mode d'un pays de l'est ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Roger, lorsque je disais :
      "Divers produits cosmétiques sont éparpillés devant moi (environ 70 !) : des boîtes, des tubes, des flacons de parfums. Le premier que je saisis a l'odeur caractéristique"
      L'odeur caractéristique c’était une odeur d'église (que j'ai retrouvée récemment en me rendant dans une église liée à mon histoire familiale .)

      PS : excellent l'URGE DRIVE ! :) Et le camion avec le brancard, c'était à peu près le même qui s'était arrêté le jour où je m'étais retrouvée au bord d'une route avec mes bagages suite à l'explosion de mon pneu. Et le conducteur du camion qui s'était arrêté et qui sortait sa tête toujours au volant en attendant mon tarif !!! :) Et il était ensuite parti suite à mon silence !

      Supprimer

    2. Et je viens de voir une plaque d'immatriculation groland à l'arrière d'une voiture ! 😃🚘

      Supprimer

Publier un commentaire